Rues principales Verchères
Stéphanie Bissonnette, massothérapeute

Stéphanie Bissonnette, massothérapeute

Personne ressource : Stéphanie Bissonnette

Titre : Massothérapeute

Téléphone : 514 513-6036

Détails

  • Massage Lomi Lomi Nui (Massage Hawaiien Ancestral)
  • Suédois Cinétique (Thérapeutique)
  • Détente/relaxation

Membre FQM (Fédération Québécoise des Massothérapeutes) - reçus pour assurances


Voici un article composé par Stéphanie dans le Magazine Le monde au naturel. Cela décrit bien les Origines du Lomi Lomi Nui et comment ce déroule une séance.

L'ORIGINE DU LOMI LOMI NUI

Le Lomi Lomi Nui est une forme de massage pratiquée par les premiers habitants des îles d'Hawaii, d'où il provient. Lomi Lomi Nui signifie simplement « le grand massage », mais dans la langue hawaiienne, chaque mot contient toujours un sens caché. « Le chemin qui mène vers les étoiles » (The pathway to the stars ) est la vraie définition du Lomi Lomi. Ce massage était prodigué par des Kahunas, chamans hawaiiens, gardiens des connaissances et de la spiritualité hawaiiennes. Le savoir était transmis à l'oral, de génération en génération, de personne en personne. Provenant d'une ancienne lignée, c'est un toucher qui travaille au niveau de l'énergie, de la respiration, du mouvement et de la musique. Dans une définition plus scientifique, ce massage ouvre de nouvelles voies neuronales de mémoires, d'émotions et de pensées.

Lors de rituels, cette forme de massage était donnée dans le but de rétablir et régénérer la vitalité du receveur, de rayonner à nouveau à l'intérieur comme à l'extérieur. Cela offrait une opportunité à celui qui recevait le massage de permettre à sa conscience intérieure de s'éveiller, de reconnecter avec son temple sacré et avec tout ce qui l'entourait.

Dans les temps modernes, le Lomi Lomi ancestral propose une façon de s'évader de la réalité, pour se retrouver à l'intérieur de soi. Il est question de rester dans une état d'ouverture, d'élargir notre système de croyances, de pensées, d'émotions. Plutôt que de simplement disparaitre, les émotions sont libérées dans une sphère qui se nomme l'acceptation. C'est alors que dans un cercle de confiance, appelé Ohana, on peut se permettre d'être soi-même, se sentir plus complet, se sentir libre.


L'ESPRIT D'ALOHA

La langue hawaiienne est une langue de vibrations et d'émotions. Aloha peut signifier beaucoup de choses; la plupart des gens savent qu'il s'agit d'une forme de salutation, pour dire bonjour et au revoir. En fait, alo veut dire partager, et ha signifie le souffle de la vie, l'essence de l'âme. Tout comme Hawaii qui se compose de trois syllabes, ha signifie la respiration, le souffle; wai représente l'eau (l'eau donne la vie); et finalement i signifie la connexion avec Dieu. Donc les habitants des ses îles se considèrent comme vivant dans un lieu où la force suprême qui vit à travers le souffle et l'eau se retrouve en eux et autour d'eux. La spiritualité et la guérison ne font qu'un pour les Hawaiiens. Nous parlons ici de guérison autant physique, mentale et émotionnelle à la fois. Les Hawaiiens font souvent référence à leur terre sacrée Aina, ils ont un profond respect pour la vie, sous toutes ses formes. Selon les Hawaiiens, l'eau est un peu comme le sang qui parcourt notre corps. Où il y a de l'eau, il y a de la vie. Aloha, signifie littéralement amour, gratitude, compassion, joie, prospérité, unité. En d'autre mots, être en totale harmonie avec l'esprit d'Aloha, c'est aussi éveiller plusieurs aspects de notre esprit et embrasser notre potentiel infini en tant qu'être humain.


« Ha Breath » : LE SOUFFLE DE LA VIE

Le souffle peut être utilisé comme médecine. La respiration vient du diaphragme, énergiquement, elle se passe au niveau du plexus solaire, entre les poumons et l'estomac. Le diaphragme s'avère l'endroit où se retrouvent les émotions, le subconscient, aussi appelé Unihipili en hawaiien, et c'est exactement à cet endroit que le vrai pouvoir de guérison provient.

Nous avons la capacité, chacun d'entre nous, de s'autoguérir, simplement en dirigeant notre respiration à cet endroit. C'est ainsi que toutes nos vieilles mémoires, nos vieilles émotions emmagasinées depuis des années se libéreront d'elles mêmes.


COMMENT SE DÉROULE UNE SÉANCE?

Premièrement, différemment des autres massages que l'on connait, nous appelons le thérapeute et son client, donneur et receveur, il n'y a pas de différence entre les deux. La personne sur la table donne aussi bien qu'elle reçoit et vice-versa.

Le but ultime du Lomi Lomi n'est pas le massage en soi, mais plutôt d'être dans un état de lâcher-prise total. Ainsi les résistances, les vieilles émotions et mémoires emmagasinées dans nos cellules musculaires se libéreront. Car oui, lorsque nous éprouvons des émotions et que nous nous y attachons, que nous ne les laissons pas aller, elles s'emmagasinent dans nos cellules, ce qui fait alors apparaître les tensions musculaires. Elles s'accumulent comme des roches, qui deviennent des montagnes au fil du temps. Ce massage est conçu pour laisser aller le passé et du fait même ses peurs, ses angoisses, ses regrets, ses vieilles émotions douloureuses refoulées.

Notre corps a une habileté à se guérir par lui-même, le donneur ne fait qu'accompagner le receveur dans ce processus. Le déroulement est différent pour chacun, et différent chaque fois.

Dans la pièce, une atmosphère de guérison, de sécurité et d'amour règne. Le massage débute, couché sur le ventre, tête vers le sol. Le donneur débute avec un rituel appellé Flying qui constitue la base fondamentale du Lomi Lomi. Il s'agit d'une danse chamanique qui sert à augmenter le taux vibratoire, amener l'énergie nécessaire, appelée Mana, au donneur et du fait même au receveur. Ensuite, le donneur dépose ses mains à des endroits précis sur le corps. On appelle cette technique, selon le type de Lomi que nous avons appris, Kahi (les mains dans l'espace) ou bien Laulima (plusieurs mains, travaillant en synergie). Cela peut ressembler au Reiki, mais en beaucoup plus simple; le seul fait de déposer ses mains sur la personne est en soi un échange d'énergie. Déjà, au départ, le donneur est connecté au receveur, il est totalement présent, il l'accompagne dans son processus de guérison. Il y a d'abord l'application de l'huile, et ensuite la partie « massage » peut commencer. Le corps se trouve pratiquement tout dégagé, laissant libre le haut et le bas; les jambes, le dos et les bras sont découverts pour permettre une plus grande fluidité. Ce massage est très intuitif et le donneur se laisse guider par les différents rythmes de musique avec chants polynésiens, qui font partie intégrante du massage. Le receveur sent, vague après vague, une grande libération.